Menu
 
 

Les casinos terrestres se mettent au vert !

Depuis la fin de l’année dernière, certains groupes de casino français tels que Barrière ont décidé d’adopter une conduite plut écologique. Si ces résolutions s’apparentent parfois à du greenwashing, certains casinotiers s’engagent véritablement à protéger l’environnement. Pourquoi les casinos ne feraient-ils pas eux aussi preuve d’éthique ?

Les casinos écolo de plus en plus nombreux

Ils commencent déjà à augmenter en nombre les casinos terrestres français qui ont décidé de conduire une politique beaucoup plus responsable vis-à-vis de l’environnement. Sur la Côte d’Azur, le casino de Saint-Raphaël fait beaucoup parler grâce à ses machines à sous aux qualités bien étranges. En effet, ces dernières ne se contentent plus de verser les gains des joueurs chanceux, elles permettent également de recycler l’énergie. Le casino a ainsi diminué sa facture d’électricité mensuelle de 30% grâce à ses machines à sous écolo ! Toujours près du littoral méditerranéen, à Biarritz cette fois, le casino Barrière de la ville a multiplié les gestes écologiques en réduisant sa consommation d’énergie et de papier, en effectuant un tri régulier de ses produits consommables, en renonçant aux mécanismes d’impression et en signant des partenariats avec des initiatives écologiques locales.

« A l’heure où le prix de l’électricité et du gaz ne cesse de grimper, les casinos terrestres Barrière tentent de montrer l’exemple. »

A l’heure où le prix de l’électricité et du gaz ne cesse de grimper, les casinos terrestres Barrière tentent de montrer l’exemple. Un subterfuge pour encourager les amoureux de la nature à miser dans les salles de jeux ? Certainement pas. La moitié de la France a vu sa facture EDF grimper du fait d’un hiver long et rigoureux et de la hausse des prix d’électricité et de carburant. Tout le monde est donc concerné par ce phénomène de société.

Les futurs sauveurs de la nature ?

Retour au casino de Saint-Raphaël. Si ses machines à sous cachent des compétences exceptionnelles, la direction de l’établissement a annoncé vouloir installer… des ruches sur le toit du casino ! Cette drôle d’idée consisterait à aider à augmenter l’espérance de vie des abeilles, qui disparaissent toujours plus en France et en Europe. Ainsi, en 2010, on remarquait une diminution de 30% de la communauté d’abeilles contre seulement 7% l’année précédente. Et nous savons tous à quel point les abeilles sont importantes pour notre écosystème. Les organismes pour la protection de l’environnement sont donc ravis par la démarche effectuée par le groupe Barrière.

Les casinos seront-ils les futurs sauveurs de la nature ? Cela est possible à condition que l’ensemble des commerces, industries et prestataires de services adopte le même code de conduite. Un exemple à suivre est celui de l’écotourisme, où la découverte de la nature et la conservation de la biodiversité permettent des alternatives durables.